A l’origine, une montre running avec chrono suffisait. De la fréquence cardiaque (FC), de la vitesse, de l’allure, de la distance,et du dénivelé, peu de coureurs se souciaient. Puis l’évolution technologique est passée par là, créant de nouveaux produits et nouveaux besoins. Il y a plus de 30 ans déjà est apparue la première montre running cardio appelée montre cardio-fréquencemètre. Cette dernière est en fait un appareil composé de deux éléments : une ceinture pectorale qui reçoit et traduit le signal cardiaque avant de l’envoyer à la montre running qui inscrit la FC en temps réel. Son intérêt principal est donc de donner la FC en instantané et d’indiquer le niveau d’activité ou d’effort du coureur. Les allures sont alors maîtrisées, les zones de travail calibrées, optimisant les effets recherchés par l’entraînement et minimisant les risques de sous ou surentraînement.

Les différents fabricants proposent aujourd’hui une très large gamme de montres running cardio allant des appareils les plus simples (comptez environ 50 euros) aux cardio-fréquencemètres les plus accomplis. Certains modèles récents sont même dénués de ceinture pectorale et mesurent directement les battements cardiaques au poignet. S’ils s’avèrent plus pratiques et plus confortables, leur mesure est à ce jour moins précise et peut donc être source d’erreurs, surtout pour les hautes intensités d’entraînement.

Les montres running les plus prisées aujourd’hui sont les montres gps dotées d’un système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial. Ses principaux intérêts pour le coureur sont de fournir la distance parcourue et la vitesse instantanée (en km/h) ou l’allure (en min/km), voire même l’altitude et le dénivelé. Attention, il est alors très important de bien identifier ses besoins en terme de pratique pour faire le bon choix. Il existe aussi aujourd’hui de nombreuses applications pour la course à pied qui concurrencent les montres running cardio et les montres running gps en calculant la distance, le temps et l’allure de course en temps réel tout en rendant possible l’analyse et le partage des données par la suite. Ces applications présentent l’avantage d’être accessibles (gratuites ou quelques euros) et souvent compatibles avec les cardios. En contrepartie, elles obligent à garder son téléphone sur soi (attention au froid et à la transpiration) et sont dépendantes d’une qualité de GPS très variable en fonction du téléphone.

Thomas, responsable accessoires et chaussettes chez Spode Lyon

Rencontrez Thomas,
notre conseiller expert
Technologie Running

CONTACT
04 78 42 02 42
thomas@spode.fr

LA BOUTIQUE
13 rue Tupin 69002 Lyon
Métro ligne A station Cordeliers

LES HORAIRES
Ouvert du mardi au samedi
de 10h à 19h

Nos marques

Logo Garmin
Logo Polar
Logo Tomtom
Logo Bluetens